Serres

Nettoyage et désinfection terminale SANS PLANTES

 

Notre programme de biosécurité en serre est également disponible en vidéo.

 

biosécurité des fleurs

biosécurité des légumes

 

Télécharger la documentation

Le lavage et la désinfection de vos bâtiments et équipements (lignes d’eau, réservoirs, tables, trottoirs, etc.) vous permettront de minimiser les risques de propagation des maladies en assurant un environnement où les biofilms sont régulièrement attaqués et éliminés.

 

Communiquez avec votre technicien en biosécurité Vetoquinol afin d’obtenir plus d’explications sur les effets néfastes des biofilms sur votre production et sur la façon de les éliminer.

RAPPEL : Ce protocole convient aux serres où il n'y a aucune présence de plante.

 

 Vous pouvez consulter notre programme de protection continue en présence de plantes ici.

 

ÉTAPE 1 : NETTOYAGE À SEC OU ENLÈVEMENT DE LA MATIÈRE ORGANIQUE

 

L’enlèvement de la matière organique est essentiel puisque les débris végétaux et les autres déchets contiennent un niveau important de contaminants et sont une source majeure d’infection. Une trop forte quantité de matière organique diminuera l’efficacité du nettoyage et de la désinfection.

 

► Enlever tous les débris de plantes, les boutures, « bases nutritives ou médias de culture », ficelles, etc.

 

► Retirer les plateaux, les pots et l’équipement mobile de la zone à nettoyer et à désinfecter et les mettre de côté pour le nettoyage et la désinfection.

 

► Enlever tous les amas d’ordures qui se trouvent dans la serre.

 

► La saleté incrustée doit être brossée, grattée ou lavée à pression si nécessaire, pour en faciliter l’élimination.

 

► Effectuer toutes les réparations et l’entretien nécessaires.

 

► Si l’eau est utilisée à cette étape, veuillez-vous assurer que la pièce est sèche ou que l’intérieur du bâtiment est sec (éliminer l’excès d’eau sur les surfaces) avant de passer à l’ÉTAPE 3.

ÉTAPE 2: NETTOYAGE DU SYSTÈME D’EAU

 

Tous les systèmes d’eau contiennent des contaminants, tout particulièrement les réservoirs de tête où la poussière et la saleté sont susceptibles de s’accumuler, permettant ainsi à des micro-organismes tels que le Pythium, le Fusarium et le Phytophthora de se propager d’une récolte à l’autre. Le nettoyage au moyen d’un détergent approprié ciblant les différents problèmes présents dans le circuit d’eau, fermé ou ouvert, combiné à la désinfection au moyen d’un désinfectant approprié, fera en sorte que le système d’eau fournira aux plantes uniquement ce dont elles ont besoin.

 

► S’assurer que la ligne d’eau traitée ne fournira pas d’eau à des plantes dans une autre pièce ou bâtiment durant le processus de nettoyage et de désinfection.

 

► Utiliser un détergent approprié (en fonction de la condition de la ligne d’eau : matière organique ou dépôts de minéraux).

 

► Préparer la solution mère en s’assurant d’un taux de dilution et d’un volume appropriés.

 

► Injecter la solution dans la ligne d’eau ou remplir le réservoir de tête.

 

► Faire circuler afin de s’assurer que le produit est présent dans toute la ligne d’eau.

 

► Laisser reposer (la durée dépend de l’état de la ligne d’eau).

 

► Rincer abondamment la ligne d’eau.

 

► Si nécessaire, répéter ces étapes en utilisant un désinfectant approprié.

 

ÉTAPE 3 : NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DU MATÉRIEL MOBILE

 

L’équipement mobile retiré de la serre peut transporter des contaminants hautement pathogènes et, s’il n’est pas nettoyé adéquatement, contaminer la nouvelle culture.

 

► Laver ou faire tremper les plateaux, pots, contenants et autres équipements dans un détergent approprié.

 

► Rincer et laisser sécher.

 

► Appliquer une solution désinfectante.

 

► S’assurer que les taux de dilution sont respectés.

 

ÉTAPE 4: APPLICATION DE DÉTERGENT

 

Après tout processus de nettoyage à sec ou d’enlèvement de matière organique (étape 1), un niveau élevé de matières contaminées subsistera. Un nettoyage à l’aide d’un détergent approprié contribuera à éliminer la saleté et le biofilm (organique ou minéral) des surfaces. Vous voulez également éliminer les protéines et vous assurer qu’aucun dépôt graisseux ne demeure sur les surfaces poreuses ? Les détergents contribueront à réduire la quantité de contaminants, le temps nécessaire au nettoyage et à réduire les risques de propagation de maladies par l’eau de lavage.

 

► À l’aide d’une machine à pression réglée à basse pression et d’une buse à large ouverture, appliquer les détergents.

 

► Les taux de dilution et d’application du détergent doivent être conformes à ceux recommandés sur l’étiquette afin d’appliquer suffisamment de solution détergente par mètre carré. Si vous utilisez un système par injection, assurez-vous de préparer la solution mère en fonction du taux d’injection.

 

► Commencer par le sommet du toit et descendre progressivement du haut des murs vers le plancher.

 

► Porter une attention particulière aux coins et autres endroits où les algues et le calcaire peuvent s’accumuler.

 

► Laisser la solution de détergent agir pendant 10 à 15 minutes.

 

► La solution de détergent devra être enlevée par un rinçage avant qu’elle sèche.

 

ÉTAPE 5: LAVAGE ET RINÇAGE

 

► Avant que la solution de détergent sèche ...

→ Laver en profondeur afin de bien rincer la solution détergente et d’enlever toute matière organique ou dépôts minéraux résiduels à l’aide d’une machine à pression ou d’une brosse en frottant puis en rinçant.

 

► Laisser sécher (aucun excès d’eau sur les planchers, murs ou équipement) avant de passer à l’ÉTAPE 6.

ÉTAPE 6: DÉSINFECTION

 

Bien que le nettoyage permette d’éliminer plus de 90 % des contaminants, le 10 % qui n’a  pas été éliminé représente un risque suffisamment important pour votre prochaine récolte.

L’utilisation d’un désinfectant efficace contre ces contaminants est essentielle.

 

► Laisser sécher (aucun excès d’eau sur les planchers, murs ou équipement) avant de poursuivre.

 

► Choisir un désinfectant approprié selon la température ambiante, la présence de pathogènes spécifiques et le niveau de contamination.

 

► À l’aide d’un pulvérisateur portatif, d’un nettoyeur à haute pression (réglé à basse pression) ou de tout autre type d’équipement, appliquer le désinfectant approprié sur toutes les surfaces.

 

► Les taux de dilution et d’application doivent être calculés en fonction des taux apparaissant sur l’étiquette du désinfectant utilisé afin d’obtenir une quantité suffisante de solution désinfectante par mètre carré.

 

► Porter une attention particulière aux coins, aux fissures, aux joints et aux surfaces poreuses.

 

► Comme pour l’application du détergent, commencer au sommet du toit et descendre progressivement le long des murs vers le plancher.

 

► Veiller à ce que tout l’équipement mobile soit désinfecté avant de le retourner dans la serre.

 

► Une fois terminé, quitter la pièce et laisser sécher.

ÉTAPE 7 : DÉSINFECTION AÉRIENNE OU PAR NÉBULISATION (BRUMISATION)

 

Une fois la serre entièrement nettoyée et désinfectée, tout l’équipement mobile devrait être replacé à l’intérieur. Pour désinfecter les zones moins accessibles qui pourraient avoir été négligées, la serre peut être nébulisée (brumisée). Il est particulièrement important de nébuliser les zones de réception et d’entreposage.

 

► Désinfecter à l’aide d’une solution désinfectante appropriée et d’un brumisateur mécanique ou thermique.

 

► Utiliser un désinfectant en respectant les recommandations du fabricant et les taux d’application suggérés.

 

► Respecter un temps d’attente suffisant avant d’entrer dans la serre.

 

ATTENTION : Les nettoyants et les désinfectants ne doivent jamais être ap­pliqués directement sur les plantes, les semences ou la terre.

Laisser sécher les surfaces avant d’introduire de nouvelles plantes ou semences dans la serre.